• Comme chez toi, mon ami.

     Björk - Who Is It

    Ce fût un vendredi épique.

    Hier soir, vers 23h30, trois couples d'amis étaient attendus chez moi pour une petite virée en discothèque (chose qu'on a plus fait ensemble depuis longtemps).

    A 23h35, la sonnerie retentit, j'ouvre la porte, pressé de les revoir. Au lieu d'être six comme convenu, ils sont sept. Un ami en plus. Je m'étonne que personne n'ait l'initiative de me le présenter ; je me dis que cela a dû être fait et que je ne me souviens plus du tout de la personne. Moi et ma mémoire... Je l'invite à se débarrasser de son manteau. Il refuse en prétextant qu'il ne restera pas longtemps. Mmm? Curieux personnage !

    Tout le monde opte pour un bon petit rouge. La conversation démarre sur des souvenirs du dernier délire commun (à savoir une randonnée dans les bois où on avait refait 2 fois la promenade à la recherche des clefs d'une des voitures, éclairés par la lueur des briquets). Voyant l'air embarrassé et fort timide du nouveau, je l'aborde sans trop soulever le fait que j'ignore qui il est. Je lui explique que ça fait 14 ans qu'on se côtoie; un peu pour faire comprendre aux autres qu'il est temps de changer de conversation par respect pour leur ami. Sans trop de difficulté, on aborde d'autres sujets... Monsieur Nouveau se détend, rigole et converse avec nous.

    Vers minuit quart, il se lève et dit qu'il doit y aller... Je lui demande pourquoi ne vient-il pas avec nous ? «Non, je dois y aller !» Je n'insiste pas... Je ferme la porte derrière lui...

    -         Bizarre, votre pote...
    ... silence.
    -         A qui parles-tu, Athypio ?
    -         Ben... j'sais pas moi ??? A vous !

    Ils s'interrogent tous du regard. Personne ne dit plus rien.

    -         Quoi... c'était pas ton... ton pote ?
    -         Non !

    Et là, j'ai pas pu m'empêcher... j'ai éclaté de rire. Mes amis étaient abasourdis. Personne ne sait d'où il venait ? Qui était-il ? Rien. Niet. Nada.

    Ils ont crû que c'était un voisin qui profitait que la porte était ouverte pour ne pas avoir à sortir ses clés. Ensuite, ils étaient persuadés que j'avais invité un ami.

    Quiproquo dont a bénéficié Mr Nouveau. Je veux bien que tout le monde soit le bienvenu chez moi... que c'est chaleureux... Mais faut pas abuser !


  • Commentaires

    1
    Baba
    Samedi 13 Novembre 2004 à 13:46
    J'adore!
    Terrible ça!
    2
    Athypio
    Samedi 13 Novembre 2004 à 16:02
    Ben tiens...
    A 23h35, la sonnerie retentit... je me crois à l'école(?). La sonnette, saperlipopette!!
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    heaven
    Lundi 15 Novembre 2004 à 04:42
    trop drole...
    tu m'invites aussi ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :